Un rêve d’Armageddon, précédé de La porte dans le mur, de H.G. Wells

Publié le par Pikachu

Pourquoi ce livre ? Je n’avais encore jamais lu cet auteur (super connu), et là il s’agit de deux nouvelles, donc ça me paraissait être un bon moyen de faire connaissance ! Et puis la couverture est chouette ^^

 cover 23 - Un rêve d'Armageddon

 

L’histoire (quatrième de couverture)

Quelle attitude adopter lorsqu'un homme étrange vous aborde dans un train pour vous raconter le plus terrifiant des rêves ? Nuit après nuit, il vit la fin du monde et sa propre mort...

Faut-il croire cet ami qui vous dévoile le secret qui le hante depuis l'enfance : « la porte dans le mur » ? Franchir cette porte, c'est se retrouver dans un monde merveilleux et mystérieux.

Deux nouvelles fantastiques où rêve et réalité sont étroitement mêlés par l'auteur de La guerre des mondes et de La machine à explorer le temps.

 

Mes impressions

Deux nouvelles d’une cinquantaine de pages chacune…

Commençons par La porte dans le mur. À l’âge de cinq ans, Lionel Wallace découvre une porte verte dans un mur blanc. Il en passe le pas, et découvre un jardin magnifique dans lequel il joue avec des panthères et une jolie jeune fille. A-t-il rêvé tout ça ? Il se le demande. Plus tard, à l’âge de 17 ans, il la revoit, mais, pour ne pas être en retard en cours, il décide de ne pas s’y arrêter. Il regrette.

Cela va se reproduire quelques fois, à des moments-clés de sa vie. Et de la même manière, il ne va pas prendre le temps de l’ouvrir…

C’est Redmond qui raconte ce que son ami Lionel Wallace lui avait confié. J’ai bien aimé cette courte nouvelle. J’ai trouvé la fin bien trouvée !

 

La deuxième nouvelle, Un rêve d’Armageddon, est une nouvelle d’anticipation. Dans un train, un homme raconte au narrateur son rêve. Il ne s’agit pas d’un simple rêve. C’est un rêve qui continue de nuit en nuit. Dans ces rêves, cet homme est un éminent politicien vivant beaucoup plus tard (le monde des arrières petits-enfants de nos petits-enfants) qui veut se retirer de la vie politique avec sa bien-aimée. Une guerre éclate, et l’artillerie lourde est utilisée. Des machines de guerre n’ayant jamais servi jusque-là sont utilisées. Elles sont très destructrices. Dans ce rêve, l’homme et son épouse meurent alors qu’ils essayaient de trouver un abri.

Je n’ai pas trop aimé cette nouvelle. En fait, elle a été écrite en 1901 si je ne me trompe pas, et ce qui y est décrit ressemble fortement à ce qui a pu se passer lors de la Première et la Seconde Guerre mondiale. C’est assez troublant (guerre à cause d’un homme tyrannique, machines de guerre, bombe…). Les descriptions sont très longues, et j’avoue ne pas avoir compris la fin !

 

C’était la première fois que je lisais Wells. Je pense que j’essayerai d’emprunter d’autres livres plus connus de cet auteur d’ici quelques temps…

 

Plus d’info :
Titre : Un rêve d’Armageddon, précédé de La porte dans le mur
Auteur : H.G. Wells
Traduction : Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz
Éditeur : Folio
Année d’édition : 2004
Nombre de pages : 109 pages
Prix de vente : 2 €
3,5 (c'est ma note en pikachu, 7/10 ou 3,5/5)

 

À venir : Anastasia à votre service, de Lois Lowry.

Publié dans 3 à 4 Pikachus

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

kadjou 24/06/2011 05:41


lol c t une descriptipn assez simpl et pluto marante ke tu a faites là Pikachu en tou k g adoré mai ta oublié la fin de ta fraz a un momen ka tu décri la fin de"un rêve d'armageddon" continu ton
site es chouette