The Twilight Saga : Breaking Dawn

Publié le par Read-iQL

Les meilleures choses ont une fin…

Breaking Dawn, de Stephenie Meyer

 

 

L'histoire :

Bella honore sa partie du « contrat » qu’elle avait passé avec Edward : elle l’épouse. La contrepartie de ce mariage, c’est sa transformation en vampire par le venin de son amour.

Alors qu’elle avait réussi à négocier un délai d’un an, elle se plaît à vivre « humainement » sa relation avec Edward, la faute à ses hormones. Elle envisage même de rester humaine un peu plus longtemps et de découvrir la fac.

Cependant, elle n’avait pas imaginé que son idylle pourrait l’amener à connaître les joies de la maternité… et l’obliger à faire face à une autre famille de vampires un peu malintentionnée.

 

Mon avis : /!\ Spoiler /!\

Wow ! Ma partie préférée de l’histoire !

J’étais surprise au départ de la décomposition du livre. En effet, il est divisé en trois parties. Grâce à ça, on vit le fil de l’histoire sous des angles différents.

Première partie : l’idylle Bella – Edward. Ils se marient et partent en lune de miel. Le ciel est bleu, les oiseaux chantent, et le petit couple passe enfin à l’acte ! Depuis le temps qu’on attendait… Le coup des œufs m’a mis la puce à l’oreille assez rapidement : Bella tombe enceinte. Et là, c’est la panique, car leur progéniture se développe à une vitesse folle. Mais que faire ?

À ce moment précis, j’avais absolument envie de connaître la suite. J’étais un peu déçue de lire « Book Two – Jacob ». Berck !

Deuxième partie : le retour de Bella à Forks et l’émancipation de Jacob. Bella est de retour, mais personne ne peut la voir car elle est « malade ». Pour crier sa colère, et vérifier ses suspicions, Jacob va directement chez les Cullen, et découvre quelque chose à laquelle il ne s’attendait pas : Bella, vivante, mais surtout enceinte.

Tiraillé entre ses instincts de loup et son amour pour Bella, Jacob se trouve dans une impasse. Il doit obéir à son alpha (Sam) et donc anéantir la créature qui tuait sa bien-aimée de l’intérieur. C’est à ce moment-là que l’alpha qui sommeillait en lui se dévoile. Rejoint par Seth dans un premier temps puis par Leah, il se met à protéger sa « famille-vampire » de son ex - « famille-loup »… jusqu’à l’accouchement, synonyme de la mort de Bella.

On est vraiment dans la peau de Jacob ! J’en arrivais à penser comme lui ! Dans cette partie, on comprend l’importance de Bella vivante aux yeux de Jacob. En fin de compte, ça a été une bonne surprise. J’ai même compris qu’il avait « imprinted » (désolée, je ne l’ai pas lu en français, et je n’ai donc pas le mot correspondant).

Troisième partie : la transformation de Bella et sa nouvelle vie. Enfin ! Enfin elle va devenir vampire ! Elle s’était promis de faire battre son cœur pour qu’Edward puisse la transformer malgré les désastres causés par sa grossesse. La description de sa métamorphose m’a scotchée ! Elle apprend ensuite à devenir vampire, c’est-à-dire le comportement à adopter face aux humains, ainsi que la chasse. Elle excelle en la matière et surprend son entourage. Elle peut donc s’occuper de sa fille, mi-humaine, mi-vampire.

Tout est parfait ! Elle se contrôle, est toujours amoureuse, aime sa fille… C’est trop beau ! C’est pour ça qu’il y a des méchants : les Volturi. Jaloux et en quête de plus de pouvoirs, ils se servent du prétexte du jeune nouveau-né pour troubler la petite vie tranquille des Cullen. Ayant une petite longueur d’avance (merci Alice), ces derniers se préparent à la confrontation. Le jour de la bataille, Bella créé la surprise en protégeant son clan avec son armure mentale.

 

Citation (un de mes passages préférés) : Breaking Dawn, Chap 38

   « Happiness expanded like an explosion inside me – so extreme, so violent that I wasn’t sure I’d survive it.
    “ Forever”, Edward echoed in my ear.
    I couldn’t speak anymore. I lifted my head and kissed him with a passion that might possibly set the forest on fire.
    I wouldn’t have noticed. 
»

 

Conclusion sur la saga :

C’est trop beau ! et snif ! c’est fini… Je recommande cette saga !

Depuis le début, on savait que Bella avait quelque chose de « spécial ». Déjà, elle avait réussi à amadouer un vampire ! Ça ne pouvait pas s’arrêter là. C’est donc une belle fin en apothéose !

Après relectures, Breaking Dawn est mon chapitre préféré de la saga (en concurrence avec Twilight). Je n’aime pas trop les « happy ends », mais là, j’aurais été terriblement déçue si la fin n’avait pas été à la hauteur du début.

J’ai bien aimé le style de Stephenie Meyer, et j’ai vraiment accroché à l’histoire. C’est très bien ficelé tout ça. J’ai même lu le brouillon de « Midnight Sun » qui ne sera jamais édité hélas ! D’ailleurs, c’était un plaisir de relire Twilight et Midnight Sun au coude à coude. L’auteur a vraiment le souci du détail !


À venir :
Les arcanes du chaos, de Maxime Chattam

 

Publié dans 4 à 5 Pikachus

Commenter cet article

PetiteMarie 09/01/2011 16:45



Je ne sais pas si j'aurai pu lire cette série en anglais comme toi ! Bravo !



Pikachu 12/01/2011 18:08



La plume de Stephenie Meyer est agréable à lire, en revanche, les brides de traductions que j'avais lues m'ont terriblement déçue (lourdeur, répétition...). Du coup, je dis plutôt "bravo à toi"
!!!



Mabiblio1988 08/08/2010 23:05


Avant de commencer à lire ce dernier tome des aventures de Bella et Edward, je dois avouer que j'avais peur d'être déçue. A ma grande joie, ça n'a pas été le cas. J'ai été agréablement surprise par
certaines péripéties auxquelles je ne m'attendais absolument pas, je ne les avais vraiment pas imaginées.
Évidemment, je suis déçue que les aventures de notre humaine et de son vampire soient finie mais pas déçue par la fin offerte par Stephenie Meyer.


Jess 02/11/2009 00:27


Mon tome préféré de la saga également ! J'aime beaucoup les "happy ends" dans les romans où j'ai une "intimité forte" avec les héroïnes. Je n'aurais jamais pardonné à Meyer si elle avait pris la
décision de faire mourir l'un des personnages principaux, même Jacob !


Read-iQL 02/11/2009 00:33


Pareil ! Même si je n'appréciais pas beaucoup Jacob, je n'aurais pas aimé qu'il meurt.