Siddhima l’enfant-déesse, écrit par Amélie Sarn et illustré par Carole Gourrat

Publié le par Pikachu

Pourquoi ce livre ? J’ai été charmée par la couverture : les dessins sont magnifiques ! Et puis ça fait faire un petit tour en Inde supplémentaire ^^

cover-30---Siddhama-l-enfant-deesse.jpg

L’histoire (quatrième de couverture)

Pourquoi ? Pourquoi a-t-il fallu que le dieu protecteur de Siddhima soit Shiva ? Shiva, dieu de la Guerre et de la Destruction. Shiva, le puissant et terrible, impitoyable et redoutable… Siddhima est effondrée. À la mort de son père, le radjah, elle doit pourtant diriger le royaume. Mais elle refuse de le faire sous la tutelle d’un tel dieu. Et elle est prête à tout pour échapper à la protection maudite de Shiva, même au pire…

 

Mes impressions

J’aimerais posséder un tel livre ! Les dessins sont vraiment magnifiques, et l’histoire est assez mignonne. Il faut savoir qu’en Inde, on raconte que, lorsqu’un enfant né, son père va sur les rives du Gange pour qu’un dieu lui apparaisse. Ce dieu veillera sur l’enfant et le guidera au long de sa vie (source : le livre). L’histoire de Siddhima s’inspire de cette croyance.

Siddhima-1.JPG

« Siddhima », ça veut dire perfection. C’est une jolie jeune fille dont le père est mourant. Avant de lâcher son dernier soupir, il lui annonce son dieu protecteur. Il l’estime assez grande pour le savoir. La jeune fille s’attendait à Ganesh (dieu à la tête d’éléphant) qu’elle aimait bien, ou à Vishnou. Quelle déception quand elle apprend que c’est Shiva… Le dieu de la Guerre et de la Destruction… Ça ne colle vraiment pas avec son prénom…

Siddhima-2.JPGComplètement sous le choc, elle décide d’abandonner son royaume à son oncle, Balavar, homme que son père détestait. Elle se dit que rien ne peut être pire que sa manière de gouverner à elle : elle ne provoquerait que guerre et destruction… Malheureusement, Balavar profite de son nouveau royaume pour remplir ses caisses d’or. Les villageois se retrouvent sans rien. Ils n’ont plus de quoi nourrir leur famille ! Réalisant cela, Siddhima et son ami Anshu (un garçon dont le dieu protecteur est Hanuman, le dieu singe) décident de brûler le palais. C’est là que Shiva apparaît (avec son troisième œil au milieu du front, l’âme). La jeune fille apprend que cette divinité est celle de la destruction, mais aussi celle de la renaissance après la mort…

Je ne connaissais pas cette légende. J’ai bien aimé :)challenge inde

Comme ça parle de l’Inde, hop hop hop je mets la petite image du challenge « bienvenue en Inde » ! Et puis, vous avez vu, je vous fais encore profiter d’illustrations du livre ! Ne sont-elles pas magnifiques ?

 

Plus d’info :
Titre : Siddhima l’enfant-déesse
Auteur : Amélie Sarn
Illustration : Carole Gourrat
Éditeur : Millan (collection terre de couleurs)
Année d’édition : 2007
Nombre de pages : 46 pages
Prix de vente : 14,95 €
4,5

 


A venir : Traité du cafard, de Frédéric Schieffter (depuis le temps !)

 

Publié dans 3 à 4 Pikachus

Commenter cet article

audrey 07/06/2010 21:58


Bonjour je voulais savoir si vous étiez la vrai amélie sarn car je voudrais que vous aillez présenter votre série Groove High a un éditeure que pourrais en faire une série télé sa serais formitable
et accrocheur comme série aviez vous déja pensser a sa plusieur ados lisse cette série et nous aimons beaucoup cela svp aller la présenter et faite sens une série télé sé tellement acrocheur ses
livre xxxx audrey


Hilde 20/03/2010 18:51


Oui, les illustrations sont vraiment magnifiques. Merci pour cette découverte. :-)


Pikachu 22/03/2010 23:07



De rien ^^

D'ici peu de temps, je publirai mon article sur 15 contes de l'Inde dans le cadre du challenge ;)



Véro 28/02/2010 20:38


Tu as raison, le graphisme est très beau et le sujet intéressant !


soukee 28/02/2010 17:39


Merci pour ce billet Pikachu. Je ne connaissais pas cet album (c'en est bien un ??) et je suis très curieuse de le lire...


Pikachu 28/02/2010 22:35



De belles images et peu de texte... donc oui, je pense qu'on paut appeler ça un album ^^
Les images illustrent le texte à la perfection à mon avis !