L’Assassin Royal, tome 8 : La secte maudite, de Robin Hobb

Publié le par Pikachu

 

Ce qui a fait atterrir ce livre entre mes mains

Ce livre était dans ma PàL, et c’est encore une lecture commune (organisée par Ptitetrolle) qui l’a fait arriver dans mes mains. Nous avions déjà partagé nos émotions sur le tome 7, et c’est donc avec plaisir que j’ai rempilé !

 

Ce que la quatrième de couverture dévoile

Incognito, Fitz, le Fou, Œil-de-Nuit et Laurier, la confidente de la reine Kettricken, sont partis à la recherche du prince Devoir, disparu dans d'étranges circonstances. Ils disposent de huit jours pour retrouver sa trace, mais il leur en faudra bien moins pour s'apercevoir que la défection du prince n'a rien d'une fugue, comme ils le supposaient au départ. Par ailleurs, Fitz découvre que le jeune héritier de la couronne, qu'il considère comme son fils, se trouve sous l'emprise de forces maléfiques nourrissant de sombres desseins pour les Six-Duchés...

http://www.livraddict.com/biblio/couverture/couv13046870.jpg

446 pages.

Édition lue : J’ai Lu (ISBN : 978–2–290–33771-6)

Titre v.o. : Fool’s Errand : The Tawny Man

Ce que je pense de l’objet livre

   Encore une illustration de Vincent Madras. On y voit trois cavaliers, un loup, un pilier en pierre noire, une montagne… Sans spoiler, je peux dire que c’est en parfaite relation avec le contenu du livre ! Je suis habituée à cela pour cette saga et, du coup, j’y apporte grande importance (plus qu’aux résumés en quatrièmes de couvertures).

 

Ce que j’ai pensé de l’histoire

   J’ai terminé ce livre hier soir. J’éprouve beaucoup de difficultés à faire ce billet… Jusqu’ici, je pense que c’est le tome le plus intense, que ce soit en termes d’actions ou d’émotions. Il va m’être très délicat de ne pas spoiler. Pour mettre toutes les chances de mon côté, je vais essayer de m’en tenir au début du livre ainsi qu’à mon ressenti global. Pardonnez-moi donc si ce billet vous paraît flou (voire fou).

 

Comme dans toutes les sagas, je vous déconseille fortement de lire la suite de mon article si vous n’avez pas lu le tome 7.

 

~~ La mission de Fitz ~~

   Fitz, sous le nom de Tom Blaireau, doit partir à la recherche du Prince Devoir. Il est accompagné dans sa quête du Fou caché sous les traits de Sire Doré, ainsi que de Laurier, la grand-veneuse confidente de la reine Kettricken. Ils doivent bien sûr rester discrets sur le motif de leur voyage afin de ne pas éveiller les soupçons.

   Si les motifs de la fugue du jeune prince semblent nébuleux, le Vif que Fitz partage avec son loup lui permettra rapidement de démêler certains fils. Cette partie (le début du livre) semble donc longue et l’action y est ténue. Cependant, très vite, tout ce met en action…

 

~~ Fitz et le Fou ~~

   Le Prophète blanc et son Catalyseur ont laissé place à Sire Doré et son valet Tom Blaireau. Les rapports entre ces deux personnages sont donc inversés par rapport à leurs habitudes… Toutefois, ils doivent se conformer à cette duperie pour remplir leur mission, et ce n’est pas toujours chose aisée !

   C’est un régal de les avoir tous les deux ensemble ! L’ambigüité que le Fou aime maintenir entre eux est un vrai délice, et leur complicité est merveilleuse. Je me suis régalée !

 

~~ La rencontre avec le Prince Devoir ~~

   Le lien de parenté qui lie Fitz à Devoir est évident. La conception du jeune prince est assez farfelue, mais nul doute : Fitz est le père biologique de Devoir ! La ressemblance physique est frappante, mais que dire de leur ressemblance d’esprit ? De leur don commun à l’Art et au Vif à la fois ? Voilà une promesse de belles confrontations à venir ! Car même si Fitz a gagné en sagesse, je me doute bien que voir son prince s’orienter vers les mêmes erreurs que lui risque de le mettre hors de lui ! Nous verrons bien !

 

~~ Les vifiers et les Pies ~~

   J’ai apprécié l’effort de Hobb à mettre en avant la différence fondamentale entre simples vifiers et partisans du Prince Pie. Ce sont ces derniers qui causent du tors aux premiers à terroriser les habitants, à faire enfler les rumeurs négatives au sujet de ceux dotés du Vif. Dans notre société actuelle, beaucoup trop d’amalgames sont faits de la sorte…

 

[~~ Les dangers du Lignage ~~ Passage à surligner si vous avez déjà lu le tome 8

   Je pensais pouvoir me passer de ce paragraphe, mais non… Ma peine a été très grande à deux reprises. La première lors de la mise à mort de Chatte, la deuxième lors des derniers soupirs d’Oeil-de-Nuit. Je ne suis pas objective en parlant de cette partie. Je ne sais pas si ce sont les mots de l’auteure qui sont bien choisis ou l’évocation de souvenirs douloureux qui m’ont autant serré le cœur. Autant pour Fitz que pour Devoir, leurs compagnons de lien étaient plus que de simples animaux de compagnie. Ce qu’ils partageaient avec eux était plus comme un lien fraternel… Même si Fitz se préparait depuis le tome précédent à cette rupture, quel choc !]

 

~~ Le comportement des félins ~~

   Ce tout petit paragraphe pour dire que j’adore la manière dont Robin Hobb fait parler les félins ! « C’est à moi ! Ça aussi ! Et ça aussi ! » Ça leur ressemble tellement ! Je pense que si je devais me lier à un animal, ce serait probablement un chat ou un autre félin…

 

~~ Toute petite conclusion ~~

   C’est définitivement à un Fitz adulte et mature que nous avons affaire. J’avais déjà énoncé ce fait lors du tome précédent, mais celui-ci ne fait que le confirmer. Il fait ses choix et prend ses propres décisions. Sa rencontre avec le Prince Devoir nous promet une belle suite. Une page se tourne pour notre cher bâtard Loinvoyant, et j’espère le retrouver rapidement pour la suite de ses aventures. Je croise les doigts pour de Robin Hobb n’ait pas été trop violente avec lui…

 

Une petite citation pour la route

« C’est curieux, je trouve : on ne se rend compte de l’importance de quelqu’un dans sa vie que quand il est en danger de mort ; on se dit qu’on ne pourra pas continuer à vivre s’il lui arrive malheur, mais le plus effrayant, c’est qu’en réalité on va continuer à vivre, on ne peut pas faire autrement, avec ou sans lui. » P320

 

Informations complémentaires

Site web de l’auteure : http://www.robinhobb.com/

Nombre total de tomes de la saga : 13

Tomes suivants : Les secrets de Castelcerf, Serments et deuils, Le dragon des glaces, L’homme noir, et Adieux et retrouvailles.

Traduction : Arnaud Mousnier-Lompré

Première année de parution (V.O.) : 2001

 

Temps de lecture

Deux jours. Ou plutôt devrais-je dire deux jours et une nuit !

 

Si je devais donner une note…

4,5 

 

Lu en commun avec…

Frankie, Niënor, Minidou et Ptitetrolle !

 

Livres de la saga déjà lus 

http://www.livraddict.com/biblio/couverture/couv47882442.jpg http://www.livraddict.com/biblio/couverture/couv49696895.jpg http://www.livraddict.com/biblio/couverture/couv69827397.jpg http://www.livraddict.com/biblio/couverture/couv36593863.jpg http://www.livraddict.com/biblio/couverture/couv6925997.jpg

http://www.livraddict.com/biblio/couverture/couv34551302.jpg

http://www.livraddict.com/biblio/couverture/couv66612585.jpg http://www.livraddict.com/biblio/couverture/couv13046870.jpg    

 

 

Attention ! Je vous déconseille de lire les commentaires si vous n'avez pas lu ce tome : ils révèlent des moments clés de l'intrigue...

Publié dans 4 à 5 Pikachus

Commenter cet article

Véro. 30/03/2011 22:05



Grrrrrrrrr, tu prends trop d'avance sur moi ... je prévois le premier tome des ADLM le mois prochains donc j'en suis loin de ces tomes 7 et 8 !



Pikachu 30/03/2011 23:02



J'ai shunté les ADLM, c'est pour ça ! En fait, je ne sais pas si je vais arriver à me faire violence et lire l'autre saga avant de finir l'AR... C'est trop duuuuuur
!



Frankie 29/03/2011 11:51



J'ai pleuré comme une madeleine aux passages dont tu parles ! Moi aussi, si je devais me lier ce serait à une minette, j'adore les chats ! Bref, encore un superbe tome ! J'adore vraiment cette
saga !



Pikachu 29/03/2011 17:43



Tu me rassures ! J'ai rarement autant pleuré sur un livre...


Ce tome est vraiment très prenant, et la saga est géniale !



Lyra Sullyvan 28/03/2011 22:25



Hoooh I cried ! En tout cas j'avais les larmes aux yeux.


J'ai enchainé assez rapidement les tomes donc je sais plus trop qui est dans quoi, quel tome est meilleur qu'un autre, et j'm'en fous parce que j'en garde un souvenir d'oeuvre géniale, et ce tome
8 y a clairement contribué !


J'espère que tu continueras d'apprécier!


PS : Par contre les spoils en commentaires alors qu'ils sont évités dans l'article c'est moyen.



Pikachu 28/03/2011 23:44



Arg oui les spoilers en commentaires :S Je vais préciser dans l'article de ne pas les lire !


Jusqu'ici, je n'ai que peu de repproches à faire à cette saga. Elle est tout simplement monumentale. Et dire que j'aurais pu passer à côté !



Minidou 28/03/2011 22:19



Oh oui, j'aime aussi beaucoup la façon qu'a Robin Hobb de représenter la manière de penser des chats. C'est vrai qu'on imagine parfaitement un chat s'approprier tout ce qu'il trouve et décider
que ce sont les humains qui doivent se plier à ce qu'il a envie de faire =p!


Je n'en ai pas parlé, mais c'est vrai que la mort de Chatte a été un passage émouvant aussi. Surtout après coup, quand on se rend compte à quel point cela peut à la fois rapprocher et
complètement séparer Fitz et Devoir... 



Pikachu 28/03/2011 23:42



Fitz et Devoir ont partagé une douleur immense. J'ai apprécié le recul de Devoir par rapport à la réaction de son "père" face à la marguette.


Quel tome douloureux...



Niënor 28/03/2011 21:07



Impossible de ne pas parler de ce passage... Autant la chatte ne m'a pas émue tant que ça, autant je n'arrive toujours pas à me remettre de la disparition d'Oeil-de-Nuit !


J'ai hâte de voir ce qu'il va advenir à Castelcerf et les confrontations entre Fitz et Devoir s'annoncent prometteuses !



Pikachu 28/03/2011 23:39



Je suis plus félins que canins à la base, c'est pour ça que j'ai été touchée par la marguette.


Oeil-de-Nuit m'apparaît plus comme un frère de Fitz qu'un animal... C'est terrible... Le vide sera toujours là...


Fitz et Devoir... en effet ! Je sens d'ici les étincelles :D